Retour à la liste des articles

Eté2009 - Vol.12. No. 01

Editorial 

Présentation du numéro

Sylvie Chiousse
Docteur en sociologie et anthropologie, Sylvie Chiousse est directrice scientifique de la revue Esprit Critique, elle est rattachée au LAMES - Laboratoire méditerranéen de sociologie (Aix-Marseille Univ, CNRS, UMR 7305)

Esprit critique a 10 ans… 10 années durant lesquelles « l’esprit » qui a prévalu à la création de la revue n’a pas démérité… ouvrir nos pages au plus grand nombre, permettre à chacun d’échanger, partager, creuser la réflexion sur des thèmes liés à la sociologie et/ou aux sciences humaines et sociales, de par le monde, chacun avec ses apports, ses originalités, ses questionnements*.Plus encore que les dossiers thématiques régulièrement lancés, la rubrique Hors thème alors créée avait pour objectif de donner l’opportunité à de jeunes chercheurs et/ou doctorants notamment de porter à la connaissance du plus grand nombre les premières ébauches ou fruits de leurs travaux et réflexions. Trois ou quatre de ces articles constituaient alors le numéro de la revue, en complément du dossier thématique.Devant le nombre considérable d’articles reçus pour cette section Hors thème, la revue a déjà publié deux-trois numéros laissant exclusivement la place à ces Hors thème. C’est encore le cas pour ce numéro. 

Notre Hors thème est toujours une rubrique un peu pêle-mêle où se côtoient des articles très érudits et largement documentés – qui se retrouvent dans cette rubrique parce qu’il n’y a pas, sur le moment, de dossier prévu par exemple sur le thème traité, que cela concerne la santé, l’éducation, la religion… – et des textes et autres essais qui, bien souvent, ne peuvent trouver leur place dans un « Dossier » tant le thème abordé peut paraître hors des sentiers battus, voire excentrique ou totalement farfelu ; articles qui, du coup semblent, au moins au prime abord, par trop éloignés de la sociologie et/ou des sciences humaines et sociales…

Compte tenu des thèmes traités, il est clair d’ailleurs, que l’évaluation n’en est pas toujours très simple… loin s’en faut. Aussi, s’il arrive très souvent que l’article qui nous est soumis soit d’une très grande portée scientifique, il arrive également que certains soient plutôt basés sur des données, des a priori ou justifications quelques peu discutables, qui, en un autre lieu, pour trop sortir des marges habituellement admises, n’auraient pas passé le cap de la première évaluation du comité scientifique de la revue. Néanmoins, le pari a été essentiellement fait ici de vous offrir une sorte de « florilège » de ces articles spontanés que nous recevons. Que la réflexion menée par l’un ou l’autre auteur soit très poussée ou au contraire peu pertinente et malheureusement non finalisée, il apparaît que, dans chacun de ces articles pourtant, il y a, soit dans la thématique abordée, soit dans le choix théorique, soit dans la méthodologie ou la démarche adoptée, soit dans la tentative ou la finalisation d’une interprétation, un petit quelque chose qui fait que… au final, le dit article a son intérêt et mérite donc d’être diffusé.

Aussi, regroupant toute une série d’articles transmis à Esprit critique hors de tout appel à communication sur une thématique particulière, ce numéro se fait en quelque sorte le témoin de la pertinence des combinaisons disciplinaires que mettent en œuvre nos producteurs de la connaissance pour saisir et comprendre le monde dans lequel nous vivons, montrant que, quel que soit le « niveau académique » des auteurs, on est loin de « l’immobilisme d’une recherche aux résultats médiocres »...

Le numéro Hors thème livré ici vous offre donc ce florilège d’articles spontanés sur des thèmes aussi divers et variés que le corps-média, l’herméneutique des plantes d’intérieurs, la professionnalité des manipulateurs en radiologie, les sites web d’entreprise, le travail en milieu communautaire, la sécurité dans les campus universitaires, l’orientation scolaire, le tourisme religieux, les activités ludiques plus ou moins violentes, les antidépresseurs… autant de thèmes qui font aussi appel à autant de combinaisons entre sociologie et sport, sociologie et psychologie, politique, sciences de l’éducation, philosophie, anthropologie, tourisme et religion, droit et psychiatrie, théologie, innovation technologique, projet social, architecture, paysage, sécurité, environnement et développement… et combinent diverses sources, outils, méthodes, catégories heuristiques, concepts, savoirs, compétences et expertises de théoriciens et praticiens de tous horizons…

Si au hasard de la lecture d’un de ces articles, un petit quelque chose à un moment donné vous titille et vous ouvre une nouvelle porte pour vos propres recherches ou réflexions, ce numéro estival aura atteint son objectif…

Bonnes lectures

Sylvie Chiousse

Directrice scientifique Esprit critique 



* Voir à ce propos – sur le site – la page de présentation des missions de la revue : « engendrer un espace de collaboration et de communication entre les sociologues francophones de partout dans le monde ; créer un espace de réflexion pour confronter les idées sur la sociologie à l'échelle internationale ; constituer un espace de perfectionnement pour comparer les façons de faire dans différents pays afin d'enrichir la pratique de chacun ; offrir un espace de diffusion des résultats de recherche en sociologie ; favoriser une réflexion sur le rôle des sociologues dans la société »…