Retour à la liste des articles

Eté2010 - Vol.13. No. 01

Une culture méditerranéenne fragmentée : la revendication amazighe entre local(ité) et transnational(ité)

Stéphanie Pouessel
Anthropologue, attachée au Centre d’études africaines à l’EHESS et à l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC, Tunis). Domaines de recherche : Anthropologie de l’identité et de l’ethnicité ; revendications identitaires et particularistes au Maghreb (Maroc/Tunisie) ; discours sur les cultures et les langues. Elle a notamment publié : « Du village au "village-global" : émergence et construction d’une revendication autochtone berbère au Maroc », revue Autrepart (Institut de Recherche et de Développement, Paris), n°38, « La globalisation de l'ethnicité », 2006 ; « Les enjeux politiques et identitaires du tifinagh au Maroc : écrire la langue berbère au royaume de Mohamed VI », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée (Institut de recherches et d’études sur le Monde arabe et musulman), n°124, « Langue, religion et modernité dans l’espace musulman », 2008 ; Le renouveau identitaire berbère au Maroc, Non Lieu, Paris, 2010.