Actualités

  • Marie-Anne Matard-Bonucci, L’Italie fasciste et la persécution des juifs, Paris, PUF, « Quadrige », 2012, 645 p.
     note de Stephane François

     

    La réédition du livre de Marie-Anne matard-Bonucci nous offre la possibilité de faire une recension d’un livre que nous avions raté à sa parution, en 2007. L’auteur revient sur la mise en place de la politique antisémite de 1938. Elle nous offre un éclairage des plus stimulants. Toutefois, la structure particulière de cet ouvrage ne permet pas au lecteur de cerner l’ambiguïté de la politique raciale du régime fasciste. En effet, son livre est construit en deux temps : dans un premier, elle présente cette politique, en insistant le rôle de marginaux du régime qui trouvèrent dans cette politique raciale un moyen d’expression ; et un second, elle montre les limites de cette politique. Cette construction est dommageable à la compréhension d’un point important de l’histoire contemporaine. Ceci dit, il faut reconnaître ce livre est essentiel. En outre, comme il est richement documenté, il offre une nouvelle grille d’analyse de cette période de l’histoire italienne.
     






Afficher les autres actualités