Actualités

  • L’imaginaire face au nazisme Le cauchemar de fer de Jean-Paul Debenat, Lauric Guillaud

    L’Imaginaire face au nazisme traite des sources occultes du national-socialisme. 
    Ses auteurs ont voulu se démarquer des ouvrages à sensation qui exploitent le filon de la « crypto-histoire », l’histoire que l’on nous cache !
    Tout en prenant nettement leurs distances à l’égard d’une idéologie criminelle, les auteurs s’efforcent de mettre en évidence les sources occultes du nazisme, en étudiant les sectes fondatrices ou annonciatrices de son esthétisme et de son architecture. Centré notamment sur les rapports que l’hitlérisme entretient avec le mythe de l’Atlantide.
    On constate dans ce livre que les sociétés secrètes jouèrent un rôle actif afin de préparer l’Allemagne au national-socialisme. Nombre d’auteurs dans le domaine de l’anticipation et/ou du fantastique, eux-mêmes membres ou proches des sociétés secrètes, contribuèrent à mettre en valeur la notion de « Surhomme ». L. Guillaud propose à cet égard un tableau comparatif entre les concepts énoncés par le romancier E. Bulwer-Lytton dans La Race à venir et les propos d’Adolf Hitler.
    Pour clore ces réflexions, sans doute convenait-il de donner la parole au mythologue Jean-Charles Pichon, auteur de la postface. En effet, puisqu’Adolf Hitler se voulait le héraut et le « Grand Accoucheur » d’un monde nouveau destiné à durer mille ans, il incombait à J.-C. Pichon de replacer le national-socialisme dans le contexte des prophéties qui émaillèrent l’Histoire.

     de Jean-Paul Debenat, Lauric Guillaud
     Thème(s): Mystère  Religion  Politique  
     ISBN: 978-2-35185-171-5 
     210  pages

     






Afficher les autres actualités